Ordre de bataille des alliés à la bataille de Vauchamps

Pasted Graphic 2
Les ordres de bataille proviennent de Plotho, Jason et Bogdanowitsch. Les effectifs de chacune des formations doivent être proches des estimations suivantes :

..........2. Preussischen Armee-Corps : 8000 hommes [1];
..........Brigade von Haak : 700 hommes;
..........Xe Corps russe : 7000 hommes;
..........IXe Corps russe : 1800 hommes.

C’est donc environ17 500 soldats alliés au maximum qui prirent part à la bataille de Vauchamps.




SchlesischeArmee (Armée de Silésie)
Général en chef :
Feldmarshall von Blücher
Chef d’état-major :
Generalleutnant von Gneisenau
Quartier-maître général : Generalmajor von Müffling


2. Preusischen Armee-Corps[2]
Commandant :General der Infanterie von Kleist
Chef d’état-major : Oberst von Grolman

11. Brigade (Avantgarde)
Generalleutnant von Zieten
1. Schlesisches Infanterie-Regiment
................................3 Bat.
10. Reserve-Infanterie-Regiment
.....................................2 Bat.[3]
Schlesisches Schützen-Bataillon
......................................2 Comp.
1. Schlesisches Husaren-Regiment
..................................4 Esc.
7. Schlesisches Landwehr-Kavallerie-Regiment
..............1 Esc.[4]
Ostpreussisches Kürassier-Regiment
...............................4 Esc.

6 pfündige-Fuss-Batterie Nr. 9
6 fündige-reitende Nr. 8
16 canons

10. Brigade
Generalleutnant von Pirch I
2. Westpreussisches Infanterie-Regiment
........................3 Bat.
7. Reserve-Infanterie-Regiment
........................................2 Bat.[5]

12. Brigade
Generalleutnant Prinz August von Preussen
2. Schlesisches Infanterie-Regiment.................................3 Bat.
11. Reserve-Infanterie-Regiment.......................................2 Bat.[6]
7. Schlesisches Landwehr-Kavallerie-Regiment
................4 Esc.

Au total: 15 1/2 bataillons, 9 escadrons et 2 batteries, soit environ 8000 hommes et 16 canons.

Kavallerie-Brigade von Haacke[7] Oberst Graf von Haacke
Schlesisches Kürassier-Regiment
8. Schlesisches Landwehr-Kavallerie-Regiment

2 batteries(?)

Xe Corps d’infanterie russe[8]
General-Leutnant Kapzevitch

8e Division d'infanterie russe
General-major prince Alexander Petrovich Ouroussov (II)

General-major Vasily Nikanorovich Shenshin[9]
..........Régiment d'infanterie Archangelgorod...........1053 hommes (2 Bat.)
..........Régiment d'infanterie Chlisselbourg [10]..........984 hommes (2 Bat.)
..........Régiment d'infanterie Staro-Ingermanland.....1108 hommes (2 Bat.)

Colonel Stary
..........7e Régiment de Jägers...................................1089 hommes (2 Bat.)
..........37e Régiment de Jägers.................................1019 hommes (2 Bat.)

2 batteries


22e Division d'infanterie russe
General-major Pavel Petrovitch Turchaninov (I)

General-major Vasily Nikanorovich Shkapsky
..........Régiment d'infanterie Viatka...............................806 hommes (2 Bat.)
..........Régiment d'infanterie Stary Oskol......................549 hommes (1 Bat.)
..........Régiment d'infanterie Olonets.............................462 hommes (1 Bat.)

General-major Nikolay Vasilievich Vasilchikov
..........29e Régiment de Jägers......................................406 hommes (1 Bat.)
..........
45e Régiment de Jägers... .................................331 hommes (1 Bat.)

2 batteries

IXe Corps russe
General-Major Evstafiy Evstafjevich Udom (II)[11]
Une division(?) ad hoc composée des restes des régiments suivants :

..........Régiment d'infanterie Yakoutsk
..........Régiment d'infanterie Riajsk
..........10e Régiment de Jägers....
..........38e Régiment de Jägers....
..........Régiment d'infanterie Vitebsk
..........Régiment d'infanterie Kozlov
..........Régiment d'infanterie Kolyvan.
..........Régiment d'infanterie Kouria
..........12e Régiment de Jägers...
..........22e Régiment de Jägers...



Notes


[1] Une lettre de Blücher à Schwarzenberg, décrit le corps de Kleist à son arrivée à Châlons à 17 ½ bataillons, 12 escadrons et deux batteries, pour un effectif total de 9000 hommes. Weil, II, p.168.
[2]
D’après un ordre de bataille du 9 février à Vertus, cité par Plotho (III. p. 174) avec quelques erreurs. Damitz, II, p. 550, Janson, Anlage IX, p.32. La 9. Brigade du Generalmajor Johann Friedrich Karl von Klüx, était restée derrière. Elle était en route depuis Luxembourg et rejoignit l’armée de Silésie le 24 février.
[3] Le
III. Bataillon serait resté à Erfut. Zelle, p.139. Damitz (II, p. 501) donne aussi deux bataillons pour ce régiment.
[4] La plupart des auteurs rapportent un effectif de 160 hommes pour ce régiment. Voir entre autres Weil, II, p. 207.
[5] Damitz (II, p. 155) écrit que le
II. Bataillon était resté en garnison à Châlons.
[6] Un bataillon du
11. Reserve-Regiment était resté en garnison à Vitry. Damitz, II, p.550.
[7]
Oberst Graf von Haak rejoignit Bergères le 13 février, avec le Brandenburgisches Kürassier-Regiment, le 8. Schlesisches Landwehr-Kavallerie-Regiment et les Reitende Batterie Nr. 7 et Nr. 8. Plotho, III, p.135. Un article de von Briesen publié tôt après les évènements corrige Plotho et substitue le Brandenburgisches Kürassier-Regiment par le Schlesisches Kürassier-Regiment. Nous retenons cette dernière version. “Kriegsgeschichtliche Erläuterung”, in Militair-Wochenblatt, 3. Jahrgang (Berlin 1818), pp. 580-581. L’effectif de cette brigade est de 700 cavaliers selon Janson, p.277. Selon Briesen l’effectif était de 150 hommes pour le 8. Schlesisches Landwehr-Kavallerie-Regiment et 400 hommes pour le Schlesisches Kürassier-Regiment.
[8] Effectifs au début janvier 1814 selon Bogdanovich, I, p.409. Janson (p.243) relate que 6-8000 hommes de ce corps quittèrent Mayence le 1er février 1814. Un peu plus loin, il coupe la poire en deux: 7000 hommes. Voir aussi Anlagen, p.10 et 36. Total de l’infanterie: 16 bataillons, 7807 hommes (compte tenu de l’attrition subie au mois de janvier, l’effectif probable est d’environ 7000 hommes à Vauchamps).
[9] Aussi orthographié Schenschin ou Schindschin.
[10] Du nom allemand Schlüsselburg.
[11] Udom II remplace Olsufiev après la capture de ce dernier à Champaubert. Les effectifs de sa petite division son d’environ 1800 hommes avec 15 canons.




lfranceVER2