Ordre de bataille de la Schlesische Armee sur la Moselle

99da43b49153031a8669747fb089487f
Grâce aux historiens allemands du XIXe et du début du XXe siècle, nous connaissons assez bien les effectifs totaux et la composition des corps prussiens de la Schlesische Armee au début de la campagne de France. Damitz fournit un tableau récapitulatif au 14 novembre 1813, à ma connaissance le seul à ventiler les effectifs, que l’on peut recouper avec l’ordre de bataille à cette date. Ainsi nous pouvons déterminer les effectifs de certains régiments du Preussisches I. Armeekorps de Yorck : les régiments de cavalerie (à 4 escadrons) qui accompagnent les brigades, comptent entre 155 hommes pour le Brandenburgisches Husaren-Regiment et 311 hommes pour le 2. Leib-Husaren-Regiment, de bien faibles escadrons! Quant aux bataillons, ceux de landwehr ont littéralement fondu : les 8 bataillons des No 3. et No 13. Schlesisches Landwehr-Infanterie-Regiment (1. Brigade) alignent 661 hommes! Les régiments de ligne de cette même brigade semblent un peu mieux pourvus : 5 bataillons, dont deux de grenadiers, pour 1568 hommes ; une moyenne de 300 hommes par bataillons. Les 2 compagnies de Jägers comptent un total de 80 hommes…

À l’ouverture de la campagne de France, le corps de Yorck a été renforcé à 22 108 hommes, l’effectif total double par rapport au 14 novembre 1813 où il s’établissait à 11 906 hommes. Nous ne possédons à peu près pas d’information sur la force des bataillons et escadrons. Toutefois, Henckel von Donnersmarck, dans son
Erinnerungen aus meinem Leben, donne un petit indice que nous pouvons extrapoler à l’ensemble du corps. Le 13 janvier 1814, Bieberstein commande le blocus de Sarrelouis. Il dispose des formations suivantes :

Schlesisches Grenadier-Bataillon
1./2./ 14. Schlesisches Landwehr-Infanterie-Regiment
3./ 13. Schlesisches Landwehr-Infanterie-Regiment
1. Neumärkisches Landwehr-Kavallerie


Le total est de 1463 hommes, dont 232 « chevaux ». Soit 4 bataillons de 300 hommes et 4 escadrons de 50 hommes.
De façon générale, il semble prudent de conclure que les bataillons de ligne,
Leib et Grenadiers ont été renforcés à peu près à leur effectif théorique et que les landwehrs sont toujours en sous en effectif chronique. Les escadrons de cavalerie de ligne doivent compter entre 75 et 100 cavaliers.

Pasted Graphic 2
L’ordre de bataille du Preussisches I. Armeekorps se retrouve ici. Par contre, lors de la progression du début janvier, le corps avait une configuration légèrement différente, reproduite au bas, avec la création d’une avant-garde et deux détachements : Henckel-Donnersmark près de Trèves et Bieberstein au blocus de Sarrelouis.


Preussisches I. Armeekorps [1]
General der Infanterie Yorck
10 janvier 1814
± 17 000 hommes[2]

Avant-garde ±4500 hommes
Generalmajor Prinz Wilhelm von Preussen
(8. Brigade renforcée d'éléments des autres brigades)
..........Brandenburgsches Infanterie-Regiment (3 bataillons)
..........12. Schlesisches Landwehr-Infanterie-Regiment (3 bataillons)
..........Ostpreussisches Jäger-Bataillon (1/2 bataillon) (Détaché de la 1. Brigade)

..........2. Leib-Husaren-Regiment (4 escadrons)
..........Brandenburgsches Husaren-Regiment (1 escadron) (Détaché de la 7. Brigade)
..........Husaren-Regiment Mecklenburg-Strelitz (1 escadron) (Détaché de la 2. Brigade)
..........Ostpreussisches National-Kavallerie-Regiment (1 escadron) (Détaché de la 8. Brigade)
..........Brandenburgisches Uhlanen-Regiment (4 escadrons) (Détaché de la Reserve-Kavallerie)
..........10. Schlesisches Landwehr-Kavallerie-Regiment (4 escadrons) (Détaché de la Reserve-Kavallerie)

Reserve-Kavallerie ±800 hommes
Generalmajor Jürgass
..........Lithauisches Dragoner-Regiment (4 escadrons)
..........1. Westpreussisches Dragoner-Regiment (4 escadrons)

1. Brigade ±3500 hommes
Generalmajor Pirch II
..........Leib-Grenadier-Bataillon (1 escadron)
..........1. Ostpreussisches Grenadier-Bataillon (1 escadron)
..........Westpreussisches Grenadier-Bataillon (1 escadron)
..........5. Schlesisches Landwehr-Infanterie-Regiment (3 bataillons)
..........13. Schlesisches Landwehr-Infanterie-Regiment (1 bataillon)

2. Brigade ±2500 hommes
Oberst Warburg[3]
..........2. Ostpreussisches Infanterie-Regiment (3 bataillons)
..........6. Schlesisches Landwehr-Infanterie-Regiment (1 bataillon)
..........Husaren-Regiment Mecklenburg-Strelitz (3 escadrons)

7. Brigade ±3000 hommes[4]
Generalmajor Horn
..........Leib-Infantrie-Regiment (2 bataillons)
..........4. Schlesisches Landwehr-Infanterie-Regiment (2 bataillons)
..........15. Schlesisches Landwehr-Infanterie-Regiment (3 bataillons)
..........Brandenburgisches Husaren-Regiment (3 bataillons)

Détachements
1)
Oberst Henckel-Donnersmark à Trèves ±1200 hommes
..........Leib-Infanterie-Regiment (Fus. Bat.) (Détaché de 1. Brigade)
..........3. Schlesisches Landwehr-Kavallerie-Regiment (2 escadrons) (Détaché de la Reserve-Kavallerie)
..........5. Schlesisches Landwehr-Kavallerie-Regiment (2 escadrons) (Détaché de la Reserve-Kavallerie)

2)
Oberst Bieberstein à Sarrelouis ±1500 hommes
..........Schlesisches Grenadier-Bataillon (Détaché de 1. Brigade)
..........1. et 2. 14. Schlesisches Landwehr-Infanterie-Regiment (2 bataillons) (Détaché de la 8. Brigade)
..........3. 13./Schlesisches Landwehr-Infanterie-Regiment (1 bataillon) (Détaché de la 1. Brigade)
..........1. Neumärkisches Landwehr-Kavallerie (Détaché de la Reserve-Kavallerie)


Pasted Graphic 2
Après la prise de Nancy et de Pont-à-Mousson le 14 janvier, Blücher décide d’effectuer un mouvement tournant vers Arcis-sur-Aube par Joinville avec le corps russe de Sacken auquel il adjoint le petit corps d’infanterie d’Olsufiev. Une colonne de couverture d’environ 9000 hommes, aux odres du prince Chtcherbatov, se chargera de poursuivre et de donner le change aux Français en retraite vers Châlons. La colonne principale qu’accompagnera le quartier-général de la Schlesische Armee comptera environ 16 000 hommes.

Corps russes de Sacken [5]
General-leutenant Osten-Sacken
20 janvier 1814
(± 20 000 hommes)

Colonne de couverture
General-leutenant Prince Chtcherbatov vers Void

VIe Corps d’infanterie
General-leutenant Prince Chtcherbatov 9000 à 10000 hommes

7e Division d’infanterie ±3000 hommes
General-major Talyzin II
Brigade colonel Kritschiknikov
..........Régiment d’infanterie Pskov (1 bataillon)
..........Régiment d’infanterie Moscou (1 bataillon)

Brigade Colonel Augustov
..........Régiment d’infanterie Sophia (1 bataillon)
..........Régiment d’infanterie Libau (1 bataillon)

Brigade colonel Dietrich
..........11e Régiment de Jägers (1 bataillon)
..........36e Régiment de Jägers (1 bataillon)

18e Division d’infanterie ±3000 hommes
General-major Bernadosov
Brigade Lieutenant-colonel Blagovenzenko
..........Régiment d’infanterie Vladimir (1 bataillon)
..........Régiment d’infanterie Dniepr (1 bataillon)

Brigade General-major Heidenreich
..........Régiment d’infanterie Tambov (1 bataillon)
..........Régiment d’infanterie Kostroma (1 bataillon)

Brigade General-major Metscherinov Metcherinov
..........28e Régiment de Jägers (1 bataillon)
..........32e Régiment de Jägers (1 bataillon)

2e Division de Hussards ±2000 hommes
General-major Lanskoy
Brigade General-major Prince Vadbolsky
..........Régiment de Hussards d’Akhtyrka (6 escadrons)
..........Régiment de Hussards de Marioupol (5 escadrons)

Brigade General-major Koslovsky
..........Régiment de Hussards de Biélorussie (4 escadrons)
..........Régiment de Hussards d’Aleksandria (5 escadrons)

Streifkorps Biron[6] (détaché du Preussisches II. Armeekorps) ±600 hommes
Generalmajor Prinz Biron von Curland
..........2. schlesischen Husaren-Regiments (2 escadrons)
..........Schlesischen National-Husaren-Regiment (2 escadrons)
..........Neumärkischen Dragoner-Regiment (1 escadrons de Jägers)
..........Détachement de cossaques?

Cossaques ±1000 hommes?
General-major Karpov II
..........3 régiments ?


Colonne principale 9000-10000 hommes

XIe Corps d’infanterie

General-major von Lieven III

10e Division d‘infanterie ±3000 hommes
General-major Sass
Brigade colonel Sokolovsky
..........Régiment d’infanterie Iaroslavl (1 bataillon)
..........Régiment d’infanterie Crimée (1 bataillon)
..........Régiment d’infanterie Bialystok (2 bataillons)

Brigade colonel Achlestischev
..........8e Régiment de Jägers (1 bataillon)
..........39e Régiment de Jägers (1 bataillon)

16e Division d‘infanterie (détachement) ±1000 hommes
Lieutenant-colonel Selivanov
..........Régiment d’infanterie Okhotsk (1 bataillon)
..........Régiment d’infanterie Kamchatka (1 bataillon)

27e Division d‘infanterie ±3000 hommes
General-major Stavitsky
Brigade Lieutenant-colonel Levandovsky
..........Régiment d’infanterie Odessa (1 bataillon)
..........Régiment d’infanterie Vilnius (1 bataillon)

Brigade Lieutenant-colonel Alexejev
..........Régiment d’infanterie Ternopol (1 bataillon)
..........Régiment d’infanterie Simbirsk (1 bataillon)

Brigade General-major Kologrivov
..........49e Régiment de Jägers (1 bataillon)
..........50e Régiment de Jägers (1 bataillon)

Corps de cavalerie
General-leutenant Vassiltchikov

3e Division de Dragons ±1200 hommes
General-major Panchulidzev II
Brigade General-major Oushakov
..........Régiment de Dragons de Smolensk (3 escadrons)
..........Régiment de Dragons de Courlande (3 escadrons)

Brigade General-major Umanez
..........Régiment de Dragons de Tver (3 escadrons)
..........Régiment de Dragons de Kinburn (3 escadrons)

Reserve d’artillerie

Cossaques ±1000 hommes



Xe Corps d’infanterie ±6000 hommes
General-leutenant Olsufiev

9e Division d'infanterie ±3000 hommes
General-major Udom Il

Brigade General-major Poltoratsky
..........Régiment d'infanterie Nasheburg (1 bataillon)
..........Régiment d'infanterie Apcheron (1 bataillon)

Brigade General-major Juschokov II
..........Régiment d'infanterie Yakoutsk (1 bataillon)
..........Régiment d'infanterie Riajsk (1 bataillon)

Brigade Major Melnik
..........10e Régiment de Jägers (1 bataillon)
..........38e Régiment de Jägers (1 bataillon)

15e Division d'infanterie ±3000 hommes
General-major Kornilov

Brigade General-major Moussine-Pouchkin
..........Régiment d'infanterie Vitebsk (1 bataillon)
..........Régiment d'infanterie Kozlov (1 bataillon)

Brigade lieutenant-colonnel Anensur
..........Régiment d'infanterie Kolyvan (1 bataillon)
..........Régiment d'infanterie Kuriia (1 bataillon)

Colonel Tikhanovsky I
..........12e Régiment de Jägers (1 bataillon)
..........22e Régiment de Jägers (1 bataillon)


Notes

[1] Janson, I, Anlage III/VII. Henckel von Donnersmarck, p.592-595.
[2] Le 18 janvier 1814, le corps réuni devant Metz compte 17341 hommes incluant un peu moins de 4000 cavaliers. Henckel von Donnersmarck, p.594. Le 26 janvier, le corps reçoit une colonne de renforts de 1548 hommes plus les trois bataillons du
1. Ostpreussische Infanterie-Regiment, 1726 (ou 1700) hommes. Damitz, I, p. 311.
[3] Cette brigade est nominalement sous le commandement du Generallieutenant Prinz von Mecklenburg-Strelitz. Ce dernier fut sévèrement blessé à la bataille de Möckern (au nord de Leipzig) le 16 October 1813. Il est remplacé par l’Oberst von Warburg.
[4] Ce qui figure ci-dessous correspond à ce qui a été envoyé vers Thionville. Damitz, I, p. 289.
[5] Les noms des commandants de brigade sont donnés Plotho. Paradoxalement, Bogdanovich se réfère à Plotho pour les effectifs du corps de Sacken! Bogdanovich I p. 394. Selon ces deux auteurs, le corps de Sacken compte 21150 hommes le 1er janvier 1814. Mikhailofsky-Danilefsky, p. 12, avance que le corps alignait 26566 hommes au début janvier. Étant donné l’importante attrition enregistrée dans le corps de Yorck, ce nombre vraisemblable. Par ailleurs, il ne semble pas qu’Olsufiev soit mis sous le commandement de Sacken.
[6]
Streifkorps (corps volant) du Generalmajor Prinz Biron von Curland détaché du Preussisches II. Armeekorps (Kleist). Bogdanovitch, I, p.107. Janson, I, p.155 ajoute un détachement de cosaques et 4 pièces d’artillerie aux 5 escadrons. Henckel von Donnersmarck, p.594-595 donne un effectif de 364 cavaliers le 16 février.


lfranceVER2